conseils2amis
Le Prêt à l'Accession Sociale
Article publié le 31/01/2012

Bonjour,

En France, le Prêt à l'Accession Sociale est un prêt subventionné par l'état afin de permettre au plus grand nombre d'accéder à la propriété immobilière. Il est soumis à des conditions sociales : il faut respecter un plafond de ressources selon la situation de l'acquéreur, mais aussi que le projet réponde à certains critères. Il présente l'avantage d'intégrer une sécurisation permettant un abaissement temporaire des mensualités en cas de chômage. Il peut également ouvrir droit à l'Aide personnalisée au logement (APL) comme ca le droit  a trouver maison sera plus généra..


le Prêt à l'Accession Sociale finance un logement neuf, trouver appartement individuel, l'achat d'un logement ancien qu'il y ait ou non des travaux ainsi que des travaux à effectuer sous certaines conditions. La résidence doit être la résidence principale de l'emprunteur, du conjoint ou des ascendants et descendants de l'un ou de l'autre.

346 commentaires - Voir / Ajouter

La Maison d’hôtes Marocaine
Article publié le 30/01/2012

Bonsoir,

Le droit immobilier marocain définit La Maison d’hôtes comme un établissement édifié sous forme d’une ancienne demeure, d’un riad, d’un palais, d’une kasbah ou d’une villa et situé soit en médina, soit dans des itinéraires touristiques ou dans des sites de haute valeur touristique.
La Maison d’hôtes au Maroc offre en location des chambres et/ou suites équipées. Elle peut également offrir des prestations de restauration et des services d’animation et de distraction.
L’activité de location de maisons d’hôtes consiste à recevoir dans des chambres meublées des touristes à titre onéreux chez l’habitant, pour un ou plusieurs jours , avec des prestations obligatoires.
Elle donne lieu à la fourniture groupée de la nuitée et du petit-déjeuner. Les chambres des maisons d’hôtes doivent se situer dans la résidence principale de l’habitant ou dans sa résidence secondaire, l’accueil devant, en tout état de cause, être assuré physiquement par l’habitant c’est tout ce qui fait la différence avec un autre hébergement.
La déception est souvent grande lorsqu’un touriste arrive dans la maison d’hôtes et constate que le maître de maison ne vit pas au Maroc ce qui peut être très déstabilisant pour celui-ci considérant avoir réservé son séjour dans une maison d’hôtes pour y apprécier tous les avantages et non dans une location meublée.
La maison d’hôtes doit répondre aux caractéristiques suivantes :
- donner accès à une salle d’eau et à un WC
- être en conformité avec les réglementations en vigueur sur le plan juridique et aussi dans les domaines de l’hygiène, de la sécurité et de la salubrité
- sa location est assortie, au minimum, de la fourniture du linge de maison.

L’utilisation de la dénomination maison d’hôtes est désormais réservée à l’activité ainsi décrite. Ainsi, un particulier louant sous forme de maison d’hôtes ( chez l’habitant ) doit se conformer aux règles et ne peut juridiquement utiliser la dénomination maison d’hôtes si celles-ci ne sont pas respectées..beaucoup de gens préfèrent  résider dans une maison d’hôte que chercher un hôtel de 5 étoiles ou de trouver appartement de luxe

La magie d’internet vous permet de voyager avant d’être partis…mais à vous de poser les bonnes questions et ne pas vous laisser emporter…… sans recevoir des réponses qui correspondent à vos attentes ainsi vous passerez un séjour dans une vraie maison d’hôtes avec de vrais échanges avec les maîtres de maison attentionnés dès votre arrivée.

222 commentaires - Voir / Ajouter

Retour aux origines
Article publié le 19/12/2011

Bonsoir,

En France, « C’est au Moyen Age que les rois de France eurent l’idée d’habiller la Haute magistrature de la robe du sacre royal en  lui donnant l’ordre de rendre la justice au nom du roi, et non plus au nom du seigneur féodal local. La robe s’appela la pourpre, on y ajouta la simarre. Puis les robes furent rouges ou noires selon les circonstances.
Quant à leur longueur, elle dépendait de la place occupée dans la hiérarchie » nous raconte
Eric Billion, modéliste - couturier et fondateur de « Robe de Cour ».  Sous Louis XIV, dans sa
période pieuse, le style de vie des magistrats devait être austère. Mais il s’assouplit ensuite.
Avant la Révolution Française, les professions juridiques étaient occupées par la noblesse ou
par la grande bourgeoisie et portaient la « robe». Mais la Révolution supprima bien évidemment cette pratique qui rappelait par trop le pouvoir royal. Napoléon Bonaparte rétablit cet usage avec de nouvelles règles pour les décorations, dont la fameuse épitoge, et les accessoires. « Aujourd’hui, le port de la robe s’est simplifié, la simarre portée par les magistrats a été  intégrée à la robe, pour ne faire qu’un seul  vêtement. » poursuit Eric Billon. Le port de la toque est tombé en désuétude. L’hermine étant protégée, on l’a remplacée par du lapin.
L’ourlet de la robe a progressivement raccourci pour arriver à mi-mollet. L’usage de la traîne
ayant disparu, on réduisit sa longueur. Depuis la loi du 31 décembre 1971 le costume d'avocats est composé d’une robe avec boutons, d’une épitoge avec ou sans « fourrure », éventuellement de gants et  d’accessoires complémentaires. Seuls les avocats parisiens portent l’épitoge simple, mais malgré les différentes hypothèses, on en ignore toujours la raison. Actuellement les robes noires d'avocat sont réalisées dans des tissus plus fins tels que la laine froide ou des tissus en micro fibres. Chaque génération imprè-gne davantage ses goûts et modernise à sa façon la robe. Les plus jeunes tendent ainsi à solliciter des tissus plus souples. 
Et vous prochains  avocats.. vous aussi vos robe eleves avocats sont des références de la justice et de la noblesse
Bon courage pour vous !

10 commentaires - Voir / Ajouter

Le costume
Article publié le 16/12/2011

Bonsoir,

J’aimerais bien vous parler aujourd’hui d’une chose que l’on porte toujours ..c’est le costume ; qu’il sera professionnel ou civil…

Le costume est un ensemble de vêtements et d'accessoires assortis et fait pour être portés ensemble. Il peut être composé librement ou être imposé, comme dans le cas des vêtements professionnels.( costume d'avocats sur mesure par exemple)

Le costume peut être un symbole d'appartenance à un peuple, un pays, une confrérie, une secte, une religion ou d'autres types de groupe. Il peut aussi constituer un déguisement ou un costume de théâtre et de scène comme le costume d'Arlequin. Ce peut être un vêtement strictement professionnel comme les costumes d'audience que sont la tenue d’avocats ou la robe de magistrat, ou encore le costume d'amiante d'un ouvrier fondeur. Il peut « uniformiser » une population (tenue soldats, médecins, robe eleves avocats etc.)

Du simple pagne décoré aux parures impériales, le costume est souvent porteur de sens et de symboles. Il traduit par exemple une origine sociale, géographique, et parfois la créativité de celui qui le porte ou l'a fabriqué.

Il peut :

  • Être destiné à une activité précise comme le costume de cérémonie, de soirée, militaire ou le costume de bain ;
  • Faire référence à une période historique comme pour l'histoire du costume ;
  • Symboliser une région précise, on parle alors de costume traditionnel, comme le costume breton ;
  • Être associés à une fonction (costume d'évêque).

Dans la mode masculine, le terme « costume » désigne un « complet » (ou « complet-veston ») constitué d'une veste et d'un pantalon parfois d'un gilet comme un costume trois-pièces ou un costume anglais. Pour la mode féminine, le terme « tailleur » désigne la forme masculinisée du vêtement féminin, faite à l'origine par un tailleur d'homme et non pas par un couturier.

a++

 

25 commentaires - Voir / Ajouter

Avocat en Suisse
Article publié le 14/12/2011

Bonsoir,

Dans chaque pays et pour être un avocat il faut passer par un parcours spécial.

En Suisse, le porteur de tenue avocat doit être au bénéfice d’un brevet délivré par une autorité du canton.

Les conditions varient d’un canton à l’autre mais comporte un examen composé d’une partie théorique et d’une partie pratique. Pendant sa formation l’avocat-stagiaire dispose souvent de certains privilèges dans le cadre de la procédure par exemple être autorisé à rester dans l’enceinte d’un tribunal pendant la procédure de huis-clos

Pour être inscrit au tableau des avocats-stagiaires, la plupart des cantons exigent une licence (4 ans) et une formation complémentaire (doctorat, thèse, expérience professionnelle, etc., selon chaque cantons). L’actuelle réforme universitaire dite de Bologne pourra modifier ces conditions dans un avenir très proche.

En Suisse, il est en général interdit au à l'homme de la robe noire avocat de renoncer par avance à tout honoraire lorsque son client succombe en justice. De même, il lui est interdit de se faire promettre une rémunération au pro rata de ce que touchera son client.


 

14 commentaires - Voir / Ajouter


[ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ] [ 5 ] [ 6 ]
Créez votre Blog !
Titre du blog :
conseils2amis
Description :
entre nous
Dernière mise à jour :
31/01/2012
Accueil
Me contacter
Livre d'or
Articles sur ce blog : 26
Commentaires sur le blog : 4016
Visites depuis la création : 100444
Visites depuis hier : 19